Molare: Du Coupé-Décalé à chef d’entreprise…

Share Button

Il a été baptisé le « Boss du Coupé-Décalé ». Il emploie actuellement plusieurs acteurs du Coupé-Décalé dont des managers et autres.

En effet, réputé pour son amour pour la belle vie et le bling-bling, Molare était aussi vu comme un « inconscient ». Seul « faire la life » était son dada, selon l’opinion générale. Mais c’est mal connaître Soumahoro Moriféré dit  »Le Molare ». Car contrairement à ce que l’on croit, ce jeune que l’on connait sous des dehors insouciants, a fait des études et a donc une tête bien pleine.

Mais, emporté par sa passion de la musique, il s’est laissé complètement submerger par ce domaine où il a d’ailleurs réussi, au point d’être aujourd’hui un homme d’affaires prospère, doté d’un puissant réseau de relations. Ancien pensionnaire de « Notre-Dame de la Providence » à Ussel, il fait la Terminale à Saint-Lô (France) où il obtient le Baccalauréat.

Trois ans après, c’est au tour du BTS de lui ouvrir les bras. Un parcours respectable dont les acquis continuent de le guider dans la vie et dans ses activités, en particulier dans les affaires.

Avec M. Group et M. Prod (deux de ses entreprises), Molare est sollicité sur tous les grands événements qui ont lieu ces temps-ci. Car il dispose du matériel de dernière génération nécessaire, notamment dans le domaine des dispositifs de crash, barrières de sécurité, portiques de sécurité, WC mobiles, clim mobile, planchers, détecteurs de métaux, talkie-walkie et autres.

En plus de ces prestations, Molare accompagne ses partenaires sur plusieurs grands événements dont celui de Akon et Alpha Blondy récemment. Il vient également de boucler son premier événement de l’année 2018 avec le concert de DJ Arafat, son second gros coup après le festival Coupé-Décalé et les Awards du Coupé-Décalé. D’aucuns diront qu’il a tout obtenu facilement, mais il est important de retenir que, dans le cas de Molare, le travail et la vision sont la base d’une réussite qui ne fait que commencer. Comme le dit un proverbe grec, « un travail assidu surmonte tous les obstacles ». Courage, Molare, continue sur cette voie.

Facebook Comments