MHD mis en examen pour « homicide volontaire » : Qui était Loïc kamtchouang, la victime de l’affaire ?

Share Button

Le rappeur MHD vient d’être mis en examen et placé en détention provisoire pour « homicide volontaire ». Le petit prodige de l’afro-trap est soupçonné d’être impliqué dans une rixe qui a coûté la vie à un jeune garçon d’origine camerounaise Loïc kamtchouang, Le jeune homme est décédé d’une blessure à l’arme blanche. Il était dans une situation particulièrement précaire mais il pouvait tout de même compter sur le soutien de quelques habitants de son quartier. Le Magazine français « Public » a recueilli le témoignage d’une de ces bonnes âmes qui avaient pris le temps de le connaître.

Comment connaissiez-vous Loïc ?

Loïc était mon voisin depuis presque 10 ans. Malheureusement, il a été mis à la rue et c’est à partir de ce moment-là que son comportement a changé, il s’est renfermé sur lui-même. Depuis un an, il dormait dans le parking de mon immeuble et se réfugiait dans la cage d’escalier lorsqu’il faisait vraiment froid.

Avait-il des proches en France qui auraient pu l’aider ?

Le reste de sa famille vivait au Cameroun, son pays d’origine. Mais la gardienne ainsi que quelques voisins faisaient leur maximum pour prendre soin de lui, lui demander s’il avait mangé, lui proposer des adresses pour pouvoir se doucher… La gardienne l’a même aidé dans sa recherche d’emploi.

Quand est-ce que vous l’avez vu pour la dernière fois ?

La dernière fois que j’ai vu Loïc c’était quelques heures avant son décès. J’étais sorti avec un ami je l’ai croisé dans mon hall d’immeuble, vers midi. À mon retour, aux alentours de 20h, il était toujours là. À 23h, il était toujours en vie car ma mère l’a croisé elle-aussi. Mais dans la matinée on a entendu des pleurs et des cris. On a entendu dire qu’un jeune était mort. Au début je n’ai pas fait le lien avec Loïc. Il a fallu que j’entende quelqu’un prononcer son nom pour comprendre qu’il s’agissait de lui. J’étais choquée, avant même d’apprendre la mort atroce qu’il a eue.

Et comment avez-vous réagi lorsque le nom de MHD a été cité dans l’affaire ?

Le réel problème selon moi, c’est que les gens ne portent pas d’importance à la victime mais restent focalisés sur la star de l’afro Trap. Je ne connais pas personnellement MHD mais je sais qu’il a toujours habité dans une cité qui est en conflit avec celle située près de chez moi. Je sais également qu’avant d’être connu, il aurait été impliqué dans quelques petites histoires. Ce qui semble avéré en revanche, c’est que les personnes qui étaient présentes le soir du drame connaitraient MHD personnellement.

Vous regrettez cette médiatisation de l’affaire ?

Ce que je regrette avant tout, c’est que j’étais l’une des seules personnes à en parler il y a un an et qu’aujourd’hui je vois des personnes qui critiquent Loïc, le rabaissent, dans le but de soutenir leur idole. Loïc n’était pas du tout un garçon à problèmes, il s’est simplement retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Il avait réussi à trouver un emploi. Il allait enfin pouvoir trouver un logement et retrouver la vie normale de quelqu’un de son âge.

Propos recueillis par Loïc Torino-Gilles

Source: Public.fr

Facebook Comments