Selon Le Parisien et le Télérama, il s’agirait de la gare de Saint-Denis Pleyel dans laquelle devrait se croiser 250 000 voyageurs quotidiennement d’ici 2023 à travers quatre lignes de chemin de fer.
Stromae travaillera avec un architecte japonais
Pour la réalisation de cette direction artistique ferroviaire, le chanteur belge travaillera en collaboration avec l’architecte japonais, Kengo Kuma. Contacté par le Le Parisien, le chef du projet, José, s’est expliqué sur son choix.
«Stromae a un univers visuel très fort. Il n’est pas seulement chanteur. C’est une personnalité créative (…) C’est la personnalité parfaite pour Saint-Denis Pleyel, la gare qui va rencontrer le monde avec les JO. Stromae est très enthousiaste et s’est déjà mis au travail». Une bonne nouvelle pour le chanteur après ses multiples problèmes de santé psychologique.