Souvenez-vous. 30 juin 2018, huitièmes de finale de la Coupe du monde, France-Argentine. Kylian Mbappé récupère le cuir dans son camp, se décide à accélérer, prend de vitesse toute la défense argentine, avant d’être stoppé irrégulièrement dans la surface de réparation par le pauvre Marcos Rojo. Penalty, mais surtout une apparition vitesse grand V dans la cour des grands pour le jeune français. Il entre aussi dans le top 10 des joueurs ayant atteint la pointe de vitesse la plus haute dans l’Histoire du foot, avec, sur cette action, une vitesse maximale de 37 km/h.

Le futur champion du monde entre directement à la troisième place de ce classement à égalité avec un spécialiste du genre : Arjen Robben. Quatre ans plus tôt, lors de la Coupe du monde au Brésil, le Néerlandais avait ridiculisé une défense espagnole aux abois en inscrivant un cinquième but mythique. Dès le premier match de groupe, les Pays-Bas atomisent l’Espagne (5-1). Le dernier but voit le gaucher du Bayern Munich partir de son camp, déposer Sergio Ramos en vitesse en atteignant les 37 km/h, puis dribbler Iker Casillas avant de marquer dans le but vide. Des actions de grande classe, digne des plus grands et des spécialistes de la vitesse.

Et il y en a beaucoup dans ce classement. On y retrouve notamment Pierre-Emerick Aubameyang, qui a la particularité d’avoir un démarrage sur 30 mètres, plus rapide que le recordman du monde, et multiplie champion olympique, Usain Bolt. Il met 3sec7 à parcourir cette distance alors que le Jamaïcain effectue le trajet en 3sec78. On retrouve aussi Leroy Sané, l’attaquant de Manchester City. Non retenu pour la Coupe du monde en Russie avec l’Allemagne, il aurait pu apporter un style différent à une équipe championne du monde en titre et sorti dès la phase de poules de la compétition. Gareth Bale est présent également, mais on y retrouve aussi quelques surprises. Et pour savoir qui est l’homme le plus rapide sur un terrain de football, nous vous laissons le découvrir dans notre vidéo.