Murielle Ahouré, la 1ère africaine, sacrée lors de la ligue de Diamant à Zurich!

Share Button

La sprinteuse ivoirienne Murielle Ahouré s’est imposée lors des finales de la Ligue de Diamant à Zurich.

Murielle Ahouré a remporté la finale du 100 mètres de la Ligue de Diamant 2018, ce 30 août, six mois après avoir été sacrée championne du monde du 60 mètres.

Elle a laissé un message très émouvant sur les réseaux sociaux pour marquer sa reconnaissance

« Une flamme que Dieu seul a allumé, personne ne peut l’éteindre. Une page de l’histoire a été écrite en ce jour car je suis fière d’être la première femme africaine à remporter cette distinction du 100m de la Diamond league. En effet, cette saison n’a pas été des plus aisées dans la mesure où, j’ai dû me retirer des Championnats d’Afrique suite à une sévère réaction allergique. C’est la raison pour laquelle, je desire humblement exprimer ma gratitude et mon émotion pour ce qui a été de mon prompt rétablissement car c’est ce qui m’a permis d’obtenir cette victoire. Il va sans dire que je suis honorée de continuer à être une source d’inspiration pour ces jeunes filles qui me suivent de par le monde mais aussi surtout à travers le continent 🌍. Je vous aime tous et je tiens à vous dire que votre soutien inconditionnel et vos prières me guident. Merci infiniment pour vos messages et rendez-vous l’année prochaine pour la saison 2019!!! Gros bisou 💋  #team225 🇨🇮🇨🇮🇨🇮🇨🇮🇨🇮🇨🇮#Godspeed #Diamondleaguechampion «

Quant à sa compatriote Marie Josée Ta Lou ,elle est arrivée en 3ème position.

Créée en 2010, la Diamond league est l’une des compétitions phares de l’IAAF. Après sept (7) éditions, la huitième (8ème)  est remportée par une africaine. La toute première. L’ivoirienne Murielle Ahouré a détrôné la jamaïcaine, Eliane Thompson (lauréate en 2016 et 2017) sur 100 m. en 11.01, le jeudi 30 août 2018, à Zurich en Suisse. Murielle Ahouré, reine du sprint mondiale sur 60 m, entre dans le cercle très fermé des vainqueurs de la Diamond league. Elle entre dans l’histoire avec Marie Josée Ta Lou qui a arraché la médaille de bronze en 11.10. Depuis sa création, ce prix a été glané par l’amériacaine, Carmelita Jeter (2010, 2011) et la jamaïcaine, Shelly -Ann Fraser Pryce (2012, 2013, 2014 et 2015). Carmelita Jeter detient encore le record de la Diamond League (10.70) établit le 4 juin 2011, au meeting de Prefontaine Classic, à Eugene, aux Etats- Unis.

Il faut noter que le vainqueur remporte un Jackpot de 40000 dollar us et un trophée en diamant.

Félicitations à ces belles sprinteuses étincelantes qui font la fierté de la Côte d’Ivoire 🇨🇮

Facebook Comments